Traverses...
est une association loi 1901 dont l'objet est l'épanouissement du corps et de l'esprit par la danse et par d'autres techniques corporelles.
 

Valérie Vincent : de la Danse à la méthode Wilfart ®© (pneumaphonie)

Danse

Pneumaphonie

Débute la danse classique à l’âge de 8 ans à l’Ecole de Danse de l’Opéra du Rhin à Strasbourg

Poursuit à Paris avec Nina Vyroubova, Nicole Dehayes, Nicole Chouret et Raymond Franchetti.

Est engagée successivement :

  - Teatro comunale di Bologna, Italie
- Ballet de l’Opéra Royal de Wallonie, Belgique
- Ballet du Nord – Centre Chorégraphique National, à Roubaix
- Ballet de Tours (Jean-Christophe Maillot)

En 1988 commence à enseigner la danse classique au Conservatoire de Roubaix, Ecole Nationale de Musique, d’Art Dramatique et de Danse

De 1988 à 2004 enseigne à l’Ecole de Danse du Ballet du Nord – CCN, dans le cadre d’un pont pédagogique entre Conservatoire et Ballet du Nord

En 1988/89 suit la formation Danse à l’Ecole (Ministères de la Culture et de l’Education Nationale)

En 1992 suit un stage d’anatomie pour le mouvement avec Blandine Calais-Germain (Nord)

En 1993 est diplômée d’Etat (Céfédem Lyon)

Suit les formations proposées par le Centre National de la Danse à Paris (Expériences poétiques, stage de sensibilisation à l’Ecole Bournonville, master class avec Elisabeth Maurin…).

En 2006/2007 suit la formation en Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé au CND (D. Praud, E. Lyon et V. Vuillemer).

En 2008/2009 suit la formation Anatomie pour la Voix avec Blandine Calais-Germain, Vicente Fuentes et Guy Cornut (Aude)

Se produit régulièrement : avec le trio Corps/Accords (piano, chant et danse) ou en musique de chambre avec les professeurs du conservatoire.

En 2013 obtient le Certificat d’Aptitude pour l’enseignement de la danse classique (FDCA CNSMD Lyon). Son mémoire de recherches porte sur le bénéfice du travail vocal dans l’enseignement de la danse classique.

En 1995 découvre le travail de Souffle/Voix : Serge Wilfart, créateur de la Pneumaphonie, méthode Serge Wilfart, enseigne le chant au Conservatoire de Roubaix.

En 1998 entre en formation à l’Ecole Wilfart (Tournai)

En 2002 est diplômée de la méthode Wilfart

Depuis 2002 est intervenue dans le cadre de ses recherches entre méthode Wilfart et mouvement :

  - Ecole de danse du Centre Chorégraphique National de Roubaix, France
- Danspunt – Gent –Belgique
- Ecole Wilfart – Autun – France
- Conservatoire à Rayonnement Départemental de Roubaix
- ARIAM Ile-de-France


La curiosité l’a poussée à franchir la porte de la classe de chant de Serge Wilfart : Après avoir assisté à quelques cours, souhaitant comprendre ce qu’elle voyait et entendait, elle s’est inscrite comme élève.

Cette rencontre entre danseuse et méthode sur la voix est décisive. Très vite, Valérie Vincent fait deux découvertes très importantes : ce corps, qu’elle croyait connaître, était en fait un étranger, et par conséquent, elle dansait faux.

C’était comme si ce travail avait fait sauter les verrous avec lesquels plus ou moins volontairement, danse classique aidant, elle s’était construite. En respirant toujours plus profondément, toujours plus juste, son corps s’épanouissait de l’intérieur.

Ce que Valérie Vincent avait appris et inscrit en elle, technique classique, analyse du mouvement dansé, yoga... était démonté petit à petit par le travail de Souffle/Voix. Ce qu’elle possédait comme connaissances ou finesse de perceptions était invalidé, s’avérait caduc : elle avait effectué un travail sur l’enveloppe corporelle sans que cela modifie son être intérieur. Le travail des exercices amenait une telle détente que son équilibre en était perturbé. Tomber dans un enchaînement complexe de pas, parce qu’elle avait mal négocié un transfert de poids ou s’était mal réceptionnée la dérangeait moins que tomber parce qu’elle respirait.

Peu à peu son vocabulaire, pendant ses cours, s’est modifié. Les mots poids, poser, détendre, respirer, contact avec le sol, ne sont pas apparus : elle les utilisait déjà ; mais la manière dont elle les employait et le résultat qu’elle en attendait se sont modifiés, de façon simple et naturelle. Son corps se modifiait de l’intérieur, son regard de professeur aussi.

Puis Valérie Vincent a commencé à pouvoir utiliser le travail fait sur le corps et la voix dans sa pratique de danseuse. Elle s’est réapproprié son corps dans la danse : elle pouvait rester des minutes entières sur la pointe d’un pied, sur demi-pointe. Son demi-plié était plus profond, les sauts dont la hauteur dépend, entre autres, du demi-plié étaient de véritables envols. Sa technique avait progressé, l’apport de la méthode Wilfart©® était indéniable. Elle s’est rendu compte qu’elle pouvait utiliser à nouveaux les outils d’analyse du mouvement avec lesquels elle s’était formée à son métier de danseuse et d’enseignante. Ils n’allaient plus contre son travail avec la méthode mais avec. Le lien pouvait se faire. La danseuse allait pouvoir renaître à un autre mouvement et faire profiter les autres de son expérience.

Depuis elle s’attache à développer les liens entre souffle/voix et mouvement.

Elle travaille régulièrement avec des artistes, professionnels ou en formation (danseurs, musiciens, chanteurs…). Son enseignement s’adresse aussi bien aux danseurs professionnels, en formation, qu’à toute personne désireuse de s’épanouir dans un travail de développement personnel.