Valérie Lamy – Pianiste – Conseillère aux études au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Roubaix

J’ai vécu le travail avec le mouvement, comme le passage de la théorie à la pratique : passer de l’intériorité à l’expression, de l’individualité au collectif. C’est apprendre à rester connecté à sa respiration et à ses sensations dans l’action.

Facebooklinkedinmail

E. – 17 ans – Danseuse au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon

Les danseurs fonctionnent de manière très volontaire. Je privilégie le bien-être du corps.

Ce travail sollicite le corps dans son entier, aspect psychologique compris. Je trouve des choses qu’on ne peut pas m’apprendre dans un studio.

A chaque début de séance je perçois l’évolution depuis la séance précédente. C’est comme si j’arrivais avec des questions et mon corps me donne des réponses, qui sont toujours différentes.

J’ai pris conscience qu’il fallait que je change ma façon de danser. Mon corps l’a compris avant moi : à la fin du stage de Souffle/Voix et Mouvement le changement était déjà engagé, mais à mon insu. Depuis (un an et demi) je danse beaucoup mieux, j’ai des sensations, une écoute intérieure est née. J’arrive à engranger ce que disent mes professeurs en restant attentive à mon être intérieur et surtout en n’allant pas contre.

Facebooklinkedinmail

Cécile Macris – chanteuse

Portrait Cécile MacrisLe stage de souffle-voix mouvement a été pour moi une révélation. J’ai fait une quinzaine d’années de danse… Je suis donc supposée connaître mon corps. Mais j’ai découvert ce qu’est ressentir son corps, le sentir vivant. Pour la première fois de ma vie, je me suis sentie « une » : non pas la tête d’un côté et le corps de l’autre, avec l’une dirigeant l’autre sans tenir compte de ses besoins, mais bien un seul et même tout, avec l’ensemble des composantes agissant en accord. Corps, respiration et voix n’étaient plus trois éléments distincts se battant pour avoir le dessus, mais trois éléments complémentaires.

Alors que je ressentais jusqu’alors mon corps comme un facteur limitant dont je ne percevais la présence qu’en cas de douleur, j’ai découvert avec ces mouvements simples la joie de le sentir fonctionner, respirer et bouger de manière pacifiée.

Les moments où j’étais « une » s’accompagnaient chez moi d’un changement dans la manière de me présenter, de me positionner par rapport aux autres. D’une personne timide s’excusant d’être là et se justifiant, je devenais une personne présente, tout simplement. Arrivée au stage avec une petite voix aiguë, j’ai découvert une voix plus grave, posée, qui ne demandait qu’à prendre de l’ampleur… Ce corps que je consentais à reconnaître, qui commençait à vivre, à s’exprimer, me transmettait sa force… Le travail sur la voix étant parfaitement complémentaire, il était parfois difficile de déterminer si cette nouvelle force se communiquait du corps à la voix, ou de la voix au corps…

Bref, un stage que je conseille vivement à tout mon entourage. Je le vois comme un début de nouvelles perceptions, d’un regard plus joyeux et plus apaisé sur la vie. Un début, parce qu’il m’est difficile de conserver cette conscience du corps au quotidien !

Facebooklinkedinmail

Malik Djouad – Pianiste – Etudiant au Conservatoire royal de Musique de Bruxelles

J’ai toujours été quelqu’un de tendu, j’ai commencé le piano au conservatoire à l’âge de neuf ans et cela na pas arrangé les choses. Oui, jouer du piano me permet d’extérioriser ces tensions, de m’en servir même. Mais la position, souvent mauvaise sur le tabouret, pendant des heures en face de l’instrument, le stress des nombreux examens et concours, les changements de technique en fonction des professeurs et bien d’autres facteurs encore ont transformé mon dos, mes épaules et surtout mon cou en douloureuses planches de bois qui m’imposent des pauses dans le travail quand mes mains et ma tête peuvent continuer

Alors bien sûr, lorsque ces douleurs deviennent trop importantes, au point de m’empêcher de jouer ou simplement de tourner la tête, je consulte un ostéopathe qui me remet la colonne en place pour quelques jours avant que cela ne recommence.

J’ai vingt et un ans aujourd’hui et j’ai pris conscience que si je ne faisais rien pour changer cela, les conséquences sur mon corps seraient très dommageables et irréversibles. Et j’ai donc commencé, grâce à Valérie Vincent qui me la fait découvrir, un travail de Souffle/Voix.

La méthode Wilfart ma déjà appris plusieurs choses :

  • La douleur est l’expression des tensions, mais l’absence de douleurs ne signifie pas l’absence de tensions.
  • On peut sentir ces tensions en étant suffisamment à l’écoute de son corps et une fois trouvées, on peut progressivement s’en débarrasser.
  • Les tensions corporelles sont liées à des tensions mentales ou psychologiques souvent inconscientes et le relâchement des unes entraîne celui des autres et donc une double sensation de bien-être ou plutôt de liberté, physique et psychique.

Cette méthode travaille sur la voix et permet de trouver sa voix ce qui est un atout dans la musique puisqu’on est amenè à chanter régulièrement, dans l’enseignement particulièrement, même si l’on est instrumentiste.

De plus, je fais ce travail en groupe ce qui me permet d’en percevoir l’évolution sur moi mais aussi sur les autres. Et les changements sont souvent très impressionnants à la fois entre le début et la fin d’une séance, mais aussi d’une séance sur l’autre. On peut voir, sans avoir un oeil entraîné, une colonne se redresser, un visage s’allonger, une voix s’affirmer et un individu donner une image de lui beaucoup plus calme et posée mais plus forte et mieux dessinée, une image harmonieuse.

Le Souffle/Voix n’est pas une méthode miracle qui débarrasse des problèmes physiques et psychologiques, mais c’est un travail progressif qui permet de se sentir mieux dans son corps et dans sa tête, de libérer l’énergie contenue dans des tensions inutiles pour pouvoir l’utiliser plus efficacement, c’est ‘un chemin vers soi’.

Facebooklinkedinmail

Florence Adou – En reconversion professionnelle

Il y a un an et demi, je démarrais des séances Souffle Voix. Ces premières séances m’ont déroutée, j’ai été tentée d’arrêter…mais j’aurais commis une grave erreur de « parcours » !

Petit à petit, des perceptions, des sensations corporelles tout à fait nouvelles ont émergé de mes profondeurs ! Mon corps, par petites touches, murmurait un « enfin » ! Quelque chose d’inédit s’ouvrait, se détendait.Je me suis mise à ressentir des tensions, à y apporter en douceur de la détente, tranquillement, paisiblement. Un travail qui allie à la fois méditation en pleine conscience et action. Formidable ! Et formidablement accompagnée, encouragée, stimulée par Valérie… Une merveilleuse démarche.

Facebooklinkedinmail

Audrey – 13 ans – Clarinettiste à l’ENMADD de Roubaix

Quand je regarde les autres travailler les effets sur eux me semblent spectaculaires.

Avec ce travail, je peux faire sortir une sorte de pression intérieure que j’évacue par la voix.

Je me rends compte que je suis en suspension : je ne suis jamais posée à plat sans mouvement sur mes pieds. J’ai l’impression d’être des éléments empilés les uns sur les autres sans base solide.

Facebooklinkedinmail

Souffle/Voix

Vous avez besoin de respirer ? Méthode Wilfart©® (ou Souffle/Voix)

Cette méthode, créée par Serge Wilfart chanteur lyrique, permet d’effectuer un bilan vocal à partir d’exercices de lecture et de chant qui mettent en évidence les empêchements de toute nature s’opposant à l’écoulement harmonieux du flux phonique :

Exercices vocaux méthode Wilfart

  • Insuffisances dans la production du souffle ou irrégularités dans son acheminement
  • Attitudes posturales indiquant un trouble de la verticalité
  • Blocages affectifs ou intellectualisation
Ces carences sont perceptibles par l’analyse du son produit.
La voix, reflet intégral de l’être sur les divers plans où celui-ci s’organise, est à la fois révélatrice et correctrice.
Une pratique précise et adéquate de la voix chantée permet la reconstruction d’une soufflerie saine dans un corps harmonieux : le sujet est amené à prendre conscience de sa respiration profonde, ventrale, alors que jusque là il se contentait le plus souvent d’un inspir superficiel, thoracique, générateur de tensions dans le haut du schéma corporel. L’expir est aussi rétabli dans toute son amplitude, libérant l’écoulement naturel de la voix.

A qui ce travail s’adresse-t-il ?

Différents secteurs sont concernés :
  • Métiers de la parole :
    • Avocats
    • Enseignants
    • Conférenciers
  • Métiers de la communication
    • Ressources humaines
    • Relations publiques
  • Etudiants dans la perspective d’épreuves orales ou d’entretiens professionnels (aisance vocale et corporelle)
  • A toute personne désireuse d’être accompagnée dans une démarche de développement personnel.

Pourquoi ?

La pneumaphonie permet de dénouer les tensions corporelles qui entravent la respiration et l’émission vocale. Méthode occidentale de philosophie orientale, elle apporte bien-être physique et psychique, les deux étant en fait indissociables. Elle permet de découvrir et développer ses compétences, d’augmenter la concentration, de rétablir harmonie et équilibre …

Comment ?

Séance :

Le travail s’effectue dans un grand respect de la personne, de ses craintes, de ses freins, sans jugement. Chacun évolue à son rythme, la confiance étant une des clés du travail.
Le travail se présente sous forme de séance (idéalement toutes les 3 semaines) en groupe de 5 personnes maximum, pour une durée de 2 heures environ.
Chaque personne passe individuellement.
La séance commence par un état des lieux, postural puis vocal, et se termine par un bilan permettant de mesurer l’évolution que ce soit sur le plan vocal, physique ou psychologique. Ce bilan peut être complété par une mise en pratique dans le domaine d’application choisi par la personne (lecture, expression orale, chant, mouvement, écriture…). Ceci afin de trouver comment prolonger en soi et pour soi le travail effectué et le résultat obtenu.
Le groupe apporte un soutien, un partage d’énergie ; il permet un retour sur le travail effectué, la personne en travail n’ayant pas toujours conscience de ce qui s’est passé, des changements survenus tant dans la voix, la respiration que dans le corps.
Pour plus de renseignements, ou pour prendre rendez-vous pour une séance découverte, consultez notre rubrique Contactez-nous.

Stage :

Complémentaire des séances régulières en petits groupes, le stage permet un travail plus dense, plus profond, en tirant parti de l’affaiblissement de nos défenses, qu’elles soient conscientes ou inconscientes. Il se pratique en groupe de 5 personnes minimum, 10 maximum, et se déroule sur 2 ou 3 jours.
Stage de Souffle/Voix
1ère demi-journée Présentation
Bilan vocal et respiratoire
Mise en évidence des habitudes respiratoires et vocales
Séance de Souffle/Voix
½ journée et jours suivants Séances de Souffle/Voix
Fin de stage Evaluation des acquis
Outils d’application de la méthode Serge-Wilfart©®
Bilan du stage

Pour connaître nos prochaines dates de stages, consultez notre programme.
Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire, consultez notre rubrique Nous contacter.

Facebooklinkedinmail

Souffle/Voix & Mouvement

Dans chaque geste d'un danseur, c'est l'univers entier qui se met en mouvement

SOUFFLE/VOIX ET MOUVEMENT
Pourquoi ?

L’association méthode Wilfart©® et mouvement privilégie le domaine artistique de façon à pouvoir apporter une aide particulière, dans des domaines où s’il est aisé d’exprimer ses manques, il l’est moins de trouver comment les pallier. Ces sujets ne sont généralement pas pris en compte dans la formation, ni dans les théâtres, compagnies ou orchestres :
  • Le trac avant l’entrée en scène ou le concours
  • L’aisance en scène tout en restant centré
  • La confiance en soi
  • La maîtrise de la respiration
  • La connaissance de sa voix, confiance en sa voix
  • La confiance en son image
  • La confiance en ses mouvements quotidiens et professionnels
  • Le développement de l’écoute des autres…
Une fois le corps et la voix rendus disponibles, le travail se fait ensuite en déplacement, à l’aide de mouvements, de mises en scène, de situations de représentation. Cela conduit à :
  • Prendre de conscience de la synergie du groupe, de l’influence du groupe sur notre comportement, de ses à-priori,
  • Faire confiance à l’autre,
  • Faire l’expérience qu’attention et accueil de l’autre sont plus performants quand on est centré,
  • Faire le lien entre les expériences vécues en Souffle/Voix et la nouvelle statique du corps,
  • Oser être en mouvement,
  • Aimer sa voix et ce à quoi elle permet d’accéder dans le mouvement : voix source de création, d’expression, de communication.

A qui ce travail s’adresse-t-il ?

Métiers des arts
  • Danseurs
  • Comédiens professionnels ou en formation
  • Chanteurs professionnels ou en formation
  • Musiciens (instruments à vent ou autres)
Toute personne amenée à s’exposer en public

Comment ?

Le travail s’effectue dans un grand respect de la personne, de ses craintes, de ses freins, sans jugement. Chacun évolue à son rythme, la confiance est une des clés du travail.

Il se pratique sous forme de stage de 3 jours en groupe de 5 personnes minimum, 10 maximum. Le matin chacun travaille individuellement en souffle/voix. La séance commence par un état des lieux, postural puis vocal, et se termine par un bilan permettant de mesurer l’évolution que ce soit sur le plan vocal, physique ou psychologique.

L’après-midi est consacré à l’atelier mouvement. Le travail est essentiellement collectif, toutefois chacun est sollicité dans son domaine artistique afin d’expérimenter le lien entre voix, corps, souffle et pratique artistique et consolider les acquis. Une reprise d’exercices de souffle/voix est effectuée dans le courant de l’après midi.

Déroulement d’un stage de Souffle/Voix et Mouvement
Matin : Souffle/Voix Après midi : Mouvement
1er jour Présentation,
Bilan vocal,
Mise en évidence des habitudes respiratoires,
Séance de Souffle/Voix
Mise en évidence et prise de conscience des habitudes posturales, acquisition d’outils d’application de la méthode Serge-Wilfart©®.
Jours suivants Séances de Souffle/Voix Verticalité et poids du corps, le corps dans l’espace, avec la méthode Serge-Wilfart©®.
Rester « ancré » dans la relation aux autres,
Complément d’outils d’application de la méthode Serge-Wilfart©®.
Fin de stage Évaluation des acquis
Synthèse et bilan du stage

Pour connaître nos prochaines dates de stages, consultez notre programme. Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire, consultez notre rubrique Nous contactez.

Facebooklinkedinmail