SOUFFLE/VOIX & MOUVEMENT

« Dans chaque geste d’un danseur, c’est l’univers entier qui se met en mouvement. » A. Coomaraswamy

SOUFFLE/VOIX & MOUVEMENT : POURQUOI ?

Le lien entre méthode Wilfart et mouvement privilégie le domaine artistique de façon à pouvoir apporter une aide particulière, dans des domaines où s’il est aisé d’exprimer ses manques, il l’est moins de trouver comment y pallier. Ces sujets ne sont généralement pas pris ennemi compte dans la formation, ni dans les théâtres, compagnies ou orchestres :

  • Le trac avant l’entrée en scène ou le concours,
  • L’aisance sur scène tout en étant centré,
  • La confiance en soi,
  • La maîtrise de la respiration,
  • La connaissance de sa voix,
  • La confiance en sa voix,
  • La confiance en son image,
  • La confiance en ses mouvements quotidiens et professionnels,
  • Le développement de l’écoute de l’autre…

Une fois le corps et la voix rendus disponibles, le travail se fait ensuite en déplacement, à l’aide de mouvements, de mises en scène, de situations de représentation. Cela conduit à :

  • Prendre conscience de la synergie du groupe, de son influence sur notre comportement, de ses a priori,
  • Faire confiance à l’autre,
  • Expérimenter qu’attention et accueil de l’autre sont plus performants quand on est centré,
  • Faire le lien entre les expériences vécues en séance et la nouvelle statique du corps,
  • Oser être en mouvement,
  • Aimer sa voix et ce à quoi elle permet d’accéder dans le mouvement : voix source de création, d’expression, de communication, de réalisation.

POUR QUI ?

Métiers des arts
Danseurs,
Comédiens,
Chanteurs,
Musiciens (à vent ou autres)
Sculpteurs
<— Professionnels ou en formation
Toute personne amenée à s’exposer en public

COMMENT ?

Le travail s’effectue dans un grand respect de la personne, de ses craintes, de ses freins, sans jugement. Chacun évolue à son rythme, la confiance est une des clés du travail.

Il se pratique en stage de 3 jours, en groupe de 4 à 8 personnes. Le matin chacun travaille individuellement en souffle/voix. La séance commence par un état des lieux, postural, respiratoire et vocal, et se termine par un bilan permettant de mesurer l’évolution sur le plan vocal, physique ou psychologique. L’après-midi est consacré au mouvement, toutefois chacun peut être sollicité dans son domaine artistique afin d’expérimenter le lien entre voix, corps, souffle et pratique artistique. Une reprise d’exercices de souffle/voix est effectuée dans l’après-midi.

JOUR 1
Matin : Souffle/Voix
Présentation, bilan vocal,
Mise en évidence des habitudes respiratoires,
Séance de souffle/voix.
Après-midi : Mouvement
Mise en évidence des habitudes posturales,
Prise de conscience,
Acquisition d’outils d’application de la méthode.
JOURS 2 & 3
Matin : Souffle/Voix
Séances
Après-midi : Mouvement
Verticalité et poids du corps,
Le corps dans l’espace,
Rester en soi dans la relation aux autres,
Complément d’outils d’application de la méthode.
Fin de stage :
Evaluation des acquis,
Synthèse et bilan du stage
Déroulement du stage

Pour connaître notre prochaine date de stage, consultez notre programme. Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire, consultez notre rubrique contactez-nous.

Facebooklinkedinmail

Valérie Lamy – Pianiste – Conseillère aux études au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Roubaix

J’ai vécu le travail avec le mouvement, comme le passage de la théorie à la pratique : passer de l’intériorité à l’expression, de l’individualité au collectif. C’est apprendre à rester connecté à sa respiration et à ses sensations dans l’action.Facebooklinkedinmail

E. – 17 ans – Danseuse au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon

Les danseurs fonctionnent de manière très volontaire. Je privilégie le bien-être du corps.

Ce travail sollicite le corps dans son entier, aspect psychologique compris. Je trouve des choses qu’on ne peut pas m’apprendre dans un studio.

A chaque début de séance je perçois l’évolution depuis la séance précédente. C’est comme si j’arrivais avec des questions et mon corps me donne des réponses, qui sont toujours différentes.

J’ai pris conscience qu’il fallait que je change ma façon de danser. Mon corps l’a compris avant moi : à la fin du stage de Souffle/Voix et Mouvement le changement était déjà engagé, mais à mon insu. Depuis (un an et demi) je danse beaucoup mieux, j’ai des sensations, une écoute intérieure est née. J’arrive à engranger ce que disent mes professeurs en restant attentive à mon être intérieur et surtout en n’allant pas contre.Facebooklinkedinmail

Cécile Macris – chanteuse

Portrait Cécile MacrisLe stage de souffle-voix mouvement a été pour moi une révélation. J’ai fait une quinzaine d’années de danse… Je suis donc supposée connaître mon corps. Mais j’ai découvert ce qu’est ressentir son corps, le sentir vivant. Pour la première fois de ma vie, je me suis sentie « une » : non pas la tête d’un côté et le corps de l’autre, avec l’une dirigeant l’autre sans tenir compte de ses besoins, mais bien un seul et même tout, avec l’ensemble des composantes agissant en accord. Corps, respiration et voix n’étaient plus trois éléments distincts se battant pour avoir le dessus, mais trois éléments complémentaires.

Alors que je ressentais jusqu’alors mon corps comme un facteur limitant dont je ne percevais la présence qu’en cas de douleur, j’ai découvert avec ces mouvements simples la joie de le sentir fonctionner, respirer et bouger de manière pacifiée.

Les moments où j’étais « une » s’accompagnaient chez moi d’un changement dans la manière de me présenter, de me positionner par rapport aux autres. D’une personne timide s’excusant d’être là et se justifiant, je devenais une personne présente, tout simplement. Arrivée au stage avec une petite voix aiguë, j’ai découvert une voix plus grave, posée, qui ne demandait qu’à prendre de l’ampleur… Ce corps que je consentais à reconnaître, qui commençait à vivre, à s’exprimer, me transmettait sa force… Le travail sur la voix étant parfaitement complémentaire, il était parfois difficile de déterminer si cette nouvelle force se communiquait du corps à la voix, ou de la voix au corps…

Bref, un stage que je conseille vivement à tout mon entourage. Je le vois comme un début de nouvelles perceptions, d’un regard plus joyeux et plus apaisé sur la vie. Un début, parce qu’il m’est difficile de conserver cette conscience du corps au quotidien !Facebooklinkedinmail